Donnez une seconde vie à vos anciens téléphones mobiles !

Le dispositif est entièrement pris en charge par Orange : livraison et enlèvement du collecteur Orange-Emmaüs, tri des mobiles, tests, effacement des données personnelles et reconditionnement.

 

En France, le recyclage des mobiles participe à la protection de l’environnement et soutient l’économie sociale et solidaire :

En France, 100 millions de mobiles usagés dorment au fond des tiroirs.
Ce stock qui grandit constamment représente, en l’état, un risque pour l’environnement…en l’état uniquement, car chacun de ces mobiles usagés possède un vrai potentiel.

  • Les mobiles en état de marche sont testés, leurs données effacées.Ils sont ensuite reconditionnés et revendus dans des pays émergents où le marché des mobiles d’occasion ne cesse de croître.

 

  • Les mobiles qui ne fonctionnent plus sont recyclés. Les matières dangereuses sont traitées, les métaux récupérés pour être réutilisés comme matière première.

Les téléphones collectés seront confiés aux Ateliers du Bocage, une entreprise d’insertion dans les Deux-Sèvres.

 

En Afrique, des ateliers de collecte sont ouverts, des filières de recyclage mises en place :

Les bénéfices réalisés à l’issue du recyclage des mobiles en France sont versés à Emmaüs International.

L’ONG utilise ces fonds pour créer, en partenariat avec Orange, des ateliers de collecte de déchets de mobiles dans différents pays d’Afrique.

  • Le premier atelier a ouvert au Burkina Faso en 2010 :  chaque année, près de 12 tonnes de déchets ont été collectées (l’équivalent de 80 000 mobiles).
    Depuis, quatre autres ateliers ont ouvert, au Bénin, au Niger, en Côte d'Ivoire et au Cameroun.
    Ces ateliers ont permis la création de 30 emplois locaux.

Grâce aux ateliers créés par Emmaüs International et Orange, les mobiles en fin de vie sont désormais collectés auprès des réparateurs locaux.

Ces déchets de mobiles sont ensuite acheminés en Europe pour y être recyclés (faute de filière sur place).

 

Votre point de collecte se situe dans l'entrée de la Mairie, à compter du 14 octobre 2020.